Les investisseurs individuels montrent un regain d'intérêt pour les actions

le 04/06/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les marchés émergents devancent les Etats-Unis et l’Europe dans l'étude mondiale menée par Schroders auprès d’un panel de 14.800 épargnants

Une étude mondiale menée par Schroders auprès d’un panel de 14.800 épargnants individuels - issus de 20 pays et ayant plus de 10.000 euros à investir au cours des 12 prochains mois - confirme le retour d’un sentiment plus optimiste. Ainsi, 81% des sondés comptent investir un montant identique ou supérieur à celui de l’année précédente et 68% évoquent les actions comme la classe d’actifs la plus attractive au cours des 12 prochains mois, loin devant les obligations (mentionnées par 25% d’entre eux), l’or (20%) et l’immobilier (19%).

Si le biais domestique ne se dément pas, avec 50% des investisseurs mentionnant leur pays d’origine comme destination préférée de leurs investissements, les marchés du bassin Pacifique sont juste derrière (46%), suivis de l’Asie centrale (22%) et de l’Amérique du Sud (21%). Au niveau régional, les marchés émergents font donc globalement la course en tête, mais les Etats-Unis restent en bonne place (19%), tandis que les actions européennes se contentent de 11% des suffrages.

Un seul bémol dans cette ambiance plus optimiste: s’agissant de la répartition de leurs flux d’investissements, 46% des sondés privilégient des supports à risque/rendement faible et 34% des supports à risque/rendement moyen. Un résultat qui témoigne du décalage entre la perception du potentiel des actions et la difficulté pour beaucoup d’investisseurs d’en assumer pleinement les risques. Les gestionnaires d’actifs auront donc une mission essentielle: celle de développer des solutions patrimoniales multi-classes d’actifs, bien diversifiées internationalement et offrant aux investisseurs un niveau de performance et de rendement attractifs, sans les exposer à des risques de baisse trop importants.

nuno.teixeira@schroders.com

 

Les investisseurs montrent un regain d'intérêt pour les actions
ZOOM
Les investisseurs montrent un regain d'intérêt pour les actions

A lire aussi