Les prix des logements américains affichent leur plus forte hausse depuis 2006

le 29/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Selon l'enquête Case-Shiller, les prix des maisons ont enregistré en mars leur plus forte augmentation en glissement annuel en sept ans

Les prix des logements aux Etats-Unis ont enregistré au mois de mars leur plus forte hausse en glissement annuel depuis 2006, selon l’enquête Case-Shiller publiée par Standard and Poor’s qui fait office de référence. Les prix des maisons à la vente dans les vingt plus grandes villes du pays ont bondi de 10,9% en rythme annuel. Les prix ont ainsi retrouvé leur niveau de fin 2003. Ces chiffres sont ressortis légèrement supérieurs aux attentes. Les analystes interrogés par Reuters tablaient sur une progression de 10,2%. Sur le seul mois de mars, les prix ont augmenté de 1,1%.

«Les prix des maisons continuent de grimper», a indiqué David Blitzer de S&P. «Les prix des logements dans les 20 principales agglomérations ont affiché des hausses pour le troisième mois consécutif». Comme en février, les plus importantes hausses ont été observées à Phoenix (+22,5% en glissement annuel), San Fransisco (+22,2%), et Las Vegas (+20,6%). NewYork, l’un des principaux composants de l’indice pesant pour environ 20% du total a été la seule ville à enregistrer une progression inférieure à 5% (+2,6%). Les prix des maisons dans la ville de Los Angeles, qui représente 15% de l’indice ont progressé de 16,6% en glissement annuel.

«Comme attendu, les prix des maisons ont encore augmenté en mars avec une croissance à deux chiffres dans la plupart des pays», souligne Thomas Julien, économiste chez Natixis. Il ajoute que la hausse continue du prix des logements qui est généralement perçu comme un indicateur avancé du marché de l’immobilier, vient confirmer un redressement corroboré par d’autres statistiques. Pour la suite, il s’attend à une poursuite de la reprise progressive du marché immobilier aux Etats-Unis.

Case Shiller : Les prix des logements américains affichent leur plus forte hausse depuis 2006.
ZOOM
Case Shiller : Les prix des logements américains affichent leur plus forte hausse depuis 2006.

A lire aussi