Mark Carney imprime déjà son style

le 22/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans son dernier discours en tant que gouverneur de la banque centrale canadienne, Mark Carney, qui prendra le 1er juillet ses fonctions de gouverneur de la Banque d'Angleterre (BoE), a exhorté l’Europe à mener «des réformes importantes et soutenues» sous peine d’ouvrir la voie à «une décennie de stagnation qui menace ce continent». Et de citer l’exemple du Japon qui s’est lancé, selon lui, «dans une expérience audacieuse en matière de politiques économiques». Or, le nouveau gouverneur de la BoE se voit donner de nouvelles marges de manœuvre avec le reflux plus sensible que prévu de l’inflation britannique à 2,4% au mois d’avril, après 2,8% en mars et 2,6% anticipé par le consensus. De quoi conforter l’autorité monétaire dans son programme de rachats d’actifs. La livre sterling chutait ce matin de 0,7% contre dollar, à 1,5154, et 0,9% contre euro, à 1,1742.

A lire aussi