BlackRock double de taille dans l’immobilier en mettant la main sur MGPA

le 22/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le nouvel ensemble disposera de 25 milliards de dollars d’actifs dans le secteur grâce à la présence de la cible en Europe et en Asie-Pacifique

Le numéro un mondial de la gestion d’actifs est insatiable. Après avoir publié de solides résultats trimestriels sous l’impulsion notamment des fonds indiciels cotés (ETF) gérés par iShares, BlackRock continue de tisser sa toile mondiale dans la gestion alternative, en l’occurrence dans l’immobilier. Le groupe a en effet dévoilé hier le rachat de la société de gestion MGPA. Avec les 12 milliards de dollars d’actifs sous gestion de cette cible, BlackRock entend donner naissance au prochain trimestre, sous réserve de l’approbation des autorités, à un «véritable acteur mondial de la gestion immobilière» avec 25 milliards d’actifs (pro forma au 31 mars dernier) grâce à la présence de MGPA dans treize pays en Asie-Pacifique et en Europe. Deux régions où BlackRock, spécialiste des Etats-Unis et du Royaume-Uni, est quasiment absent dans l'immobilier.

Si le montant de la transaction reste confidentiel, le président exécutif de MGPA, Jim Quille, a confié au Financial Times que le prix de 200 millions de dollars prêté par la rumeur était exagéré. Le dirigeant détient 11% du capital, aux côtés des cadres passés ou présents (44%), et de la banque australienne Macquarie (56%) qui a créé MGPA.

Il s’agit en tout cas selon Jack Chandler, responsable mondial de l’immobilier chez BlackRock, d’offrir aux clients «une palette inédite de solutions face à un environnement de taux d’intérêt au plus bas et de forte volatilité». Le renforcement des capacités de gestion dans l’immobilier fait en effet partie, comme les hedge funds ou l’énergie, de la stratégie affichée par BlackRock, dont les actifs totaux approchent le seuil des 4.000 milliards de dollars au 31 mars.

En termes de réseau géographique, le rachat de MGPA permet à BlackRock, selon le président des activités en Asie-Pacifique, Mark McCombe, de «combler un vide» dans une région à forte croissance économique sur fond d’émergence de la classe moyenne. Deux tiers des actifs de MGPA, dont le siège se trouve à Singapour, sont investis en Asie. Le dirigeant ne doute pas de l’attrait de la prochaine offre de son groupe à destination des fonds de pension ou des fonds souverain, des family offices ou compagnies d’assurance.

A lire aussi