François Hollande propose une initiative européenne

le 16/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Conférence de presse de François Hollande, le 16 mai 2013. Photo: PHB

Le président de la République a proposé jeudi la mise en place d'un gouvernement économique de la zone euro, avec un président nommé à sa tête, qui serait chargé notamment d'une harmonisation de la fiscalité des pays membres et de lancer un plan de lutte contre la fraude fiscale. Le chef de l'Etat français, qui tenait sa deuxième grande conférence de presse, a indiqué en outre que la France était prête à donner «un contenu» à l'union politique au niveau européen que l'Allemagne appelle depuis longtemps de ses voeux, proposant un délai de deux ans pour y parvenir.

Ces projets sont les deux principaux points d'une initiative européenne dont François Hollande a annoncé le lancement, avec pour ambition de «sortir l'Europe de sa langueur et de réduire la désaffection des peuples qui ne peut que compromettre l'avenir même de l'Union européenne». Le gouvernement économique envisagé «se réunirait tous les mois autour d'un véritable président nommé pour une durée longue et qui serait affecté à cette seule tâche», a-t-il dit. Il serait également chargé de «commencer à faire acte de convergence sur plan social, par le haut».

Le président français en outre prôné une «nouvelle étape» d'intégration, «avec une capacité budgétaire qui serait attribuée à la zone euro et la possibilité progressivement de lever l'emprunt». Parmi les autres points de son initiative, figurent un plan européen pour l'emploi des jeunes et la création d'une «communauté européenne de l'énergie» chargée de cordonner tous les efforts des Etats membres en faveur des énergies renouvelables «pour réussir ensemble à assurer la transition énergétique».

A lire aussi