Bruxelles soupçonne une entente sur les prix du pétrole

le 14/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Des inspections ont été menées visant plusieurs acteurs du marché

La Commission européenne a confirmé que des inspections avaient été lancées visant plusieurs compagnies actives dans le trading du pétrole, des produits raffinés et des biocarburants. Les pétroliers Shell, Statoil et BP, ainsi que le fournisseur de données sur les prix Platts sont notamment concernés. Menées dans deux états membres et un état hors UE (via l’assistance de l’EFTA), ces inspections portent sur de possibles manipulation des prix. Les abus soupçonnés concernent le processus d'évaluation des prix à la clôture du marché (CDM) de Platts, lequel repose sur les déclarations des intervenants. Ces inspections constituent une étape préliminaire à une enquête sur des pratiques anticoncurrentielles. Dans un rapport publié en octobre, Iosco, l'organisation internationale des superviseurs de marché, avait conforté le principe d’autorégulation des agences chargées d’établir les prix sur le marché physique du pétrole.

A lire aussi