Le régulateur britannique pousse ses pions sur le Libor

le 13/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Martin Wheatley, directeur général de la Financial Conduct Authority, le régulateur britannique menant les efforts visant à réformer le Libor, confie au quotidien que le taux interbancaire pourrait être déterminé l’an prochain par un double système de sondage auprès des intervenants et d’indices basés sur les transactions effectives. Un système permettant à ses yeux une continuité avant de songer à une nouvelle évolution. De quoi susciter l’opposition du régulateur américain, la CFTC, dont le patron Gary Gensler appelle à une transition immédiate vers une référence aux transactions. Il appartient selon Martin Wheatley aux intervenants de marché de décider.

A lire aussi