L'union bancaire possible sans changer les traités

le 13/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

C’est la thèse que défend le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem. «De nombreux éléments de l'union bancaire peuvent être mis en place. Le problème de la modification des traités peut être réglé plus tard», a déclaré le responsable néerlandais à la presse avant une réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles. Une position que ne partage pas l’Allemagne.

A lire aussi