Bruxelles écorne le pacte de stabilité

le 06/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La révision en baisse des perspectives de croissance de la Commission européenne justifie le report du retour sous les 3% de déficit. Bruxelles accorde ainsi un répit de deux ans, jusqu'en 2015, à la France, dont le déficit se creuserait l'an prochain faute de réformes.

A lire aussi