Déficit: Bruxelles prêt à donner un nouveau délai à la France

le 03/05/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Commission européenne s'est déclarée vendredi prête à donner deux ans à la France, jusqu'en 2015, pour ramener le déficit de ses finances publiques sous 3% du PIB pour tenir compte d'une situation économique qui reste dégradée dans l'Union européenne. Le commissaire aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, a évoqué un tel report lors de la présentation de nouvelles prévisions de croissance 2013 et 2014 revues en baisse pour tous les pays membres de l'UE. «Considérant la situation économique, il peut être raisonnable d'étendre la date limite de deux ans et de corriger le déficit excessif au plus tard d'ici 2015 en France», a-t-il dit lors d'une conférence de presse. La Commission prévoit désormais une baisse de 0,1% du PIB de la France en 2013 et une croissance de 1,1% en 2014. A politique inchangée, le déficit public de la France devrait s'établir à 3,9% du PIB fin 2013 et à 4,2% l'an prochain. Pour la zone euro, l'exécutif communautaire prévoit une contraction de 0,4% du PIB cette année et une croissance de 1,2% l'an prochain. Pour l'ensemble de l'Union européenne, la contraction devrait être limitée à 0,1% cette année et la reprise atteindrait 1,4% l'an prochain. La Commission a revu à la baisse ses prévisions pour la plupart des grands pays de la zone euro, y compris l'Allemagne, dont la croissance devrait être limitée à 0,4% cette année, contre 0,5% prévu en janvier, et à 1,8% l'an prochain, contre 2%.

A lire aussi