La Bundesbank monte au créneau contre la TTF

le 26/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La taxe sur les transactions, en tuant le marché du repo, perturberait la politique monétaire

Jusqu’à présent, le projet de taxe sur les transactions financières en Europe avait surtout fait pousser des cris d’orfraie aux banquiers et aux gérants d’actifs. Mais le caractère maximaliste de la TTF commence à inquiéter bien au-delà de ce cercle. Jens Weidmann, le président de la Bundesbank (photo), s’est livré le 24 avril lors d’un discours à Dresde à une critique en règle du projet. Même les onze Etats membres qui se sont engagés à l’adopter en 2014 ont demandé à la Commission européenne d’en préciser les impacts.

Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, critique la TTF. Photo Bloomberg.
ZOOM
Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, critique la TTF. Photo Bloomberg.

A lire aussi