«Les matières premières pourraient se reprendre d’ici à la fin de l’année»

le 22/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Marjorie Sonigo et Florence Mosse-Colin, à la gestion privée de Credit Suisse France

- L’Agefi : Est-ce le moment de s’alléger en actions, alors que les marchés stagnent depuis un mois ?

- Marjorie Sonigo et Florence Mosse-Colin: Les marchés actions européens connaissent des soubresauts en raison des problèmes persistants au niveau politique et économique. Les marchés américains, quant à eux, restent très solides et battent des records historiques. Il est vrai que le monde est actuellement en plein changement structurel et a un réel besoin de rééquilibrage. Cependant, la poursuite des politiques monétaires expansionnistes restera un support pour les actions. Dans cet environnement, les actions restent, sans aucun doute, notre classe d’actifs préférée. En effet, la plupart des entreprises ont profité de ces temps de crise pour se restructurer et affichent des bilans extrêmement sains et des marges toujours plus importantes. Les récentes publications de résultats restent d’ailleurs sur de très bons niveaux malgré la normalisation de la croissance. Il faut cependant rester très sélectifs et privilégier les entreprises qui bénéficient de leur présence sur des zones à forte croissance.

- Quels actifs alternatifs surpondérez-vous ?

- L’immobilier reste un investissement alternatif intéressant avec des rendements en moyenne supérieur à 4% et à l’échelle mondiale, les Reits des Etats-Unis et de l’Asie restent nos préférés en raison de meilleures perspectives de croissance. Les matières premières qui ont fortement corrigé au cours de ces derniers mois mais dont les prix semblent se stabiliser depuis peu, pourraient se reprendre d’ici à la fin de l’année. Les indicateurs économiques affichent des perspectives solides et la consommation de matières premières augmente. Seul l’or est dans une situation légèrement différente.

panel allocations
ZOOM
panel allocations

A lire aussi