MTS lance une plate-forme de dette d'entreprise concurrente à BondMatch

le 19/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Crédit Agricole CIB soutient le projet. Celui-ci complète l'offre crédit de MTS et s'inscrit dans la lignée des travaux du comité Cassiopée

BondMatch, la plate-forme lancée par Nyse Euronext pour la négociation d’obligations d’entreprises, a enfin un concurrent. Hier, MTS, la société détenue majoritairement par le London Stock Exchange, a annoncé le lancement de son propre marché dédié, MTS Prime, avec le soutien de Crédit Agricole CIB. La banque jouera le rôle d’intermédiaire sur le marché, elle garantira l’anonymat et la bonne exécution des ordres.

MTS Prime s’inscrit dans la démarche du comité Cassiopée. Celui-ci avait réuni autour de la table tous les acteurs de la Place parisienne intéressée au développement d’un marché secondaire transparent pour la dette d’entreprise. A la fin de l’année 2010, il avait annoncé la fin de ses travaux et jugé que trois projets étaient conformes aux besoins des acteurs : celui de Nyse Euronext, celui de TradingScreen (qui reste dans les limbes) et enfin celui de MTS.  Ce dernier se concrétise donc tardivement mais ses responsables expliquent que l’entreprise, initialement spécialisée sur le trading électronique de la dette souveraine, a d’abord développé son offre de crédit.

Pour la dette d’entreprise, elle propose désormais aux investisseurs qui le souhaitent de faire passer leurs demandes auprès d'une poignées de banques qui leur donnent des prix (système de request for quote). Les investisseurs peuvent aussi souscrire aux propositions que les banques acceptent de diffuser sur certains titres (système de dealer pages).

Lancé à l’été 2011, BondMatch a toujours du mal à décoller. Au point que les acteurs de la Place ont décidé il y a peu de se remettre autour de la table pour tenter d’accélérer le développement du marché secondaire.

Dans ce contexte difficile, les responsables de MTS Prime, se montrent aussi prudents. «Dire qu’un modèle ne fonctionne pas est généralement un peu prématuré. Cela demande du temps pour savoir s’il est valide ou pas», explique Fabrizio Testa, responsable développement produit chez MTS.

Cependant, MTS peut déjà s’appuyer sur son offre actuelle de négociation en matière de crédit: «Nous avons déjà une base de clients à laquelle nous offrons une troisième voie de négociation, argue Fabrizio Testa. Dans le monde électronique, la connexion est un élément clé, si vous avez déjà des clients connectés, vous avez des chances qu’ils utilisent votre service».

A lire aussi