La Française consolide son pôle d’incubation en l'unissant à celui d’Ofi

le 16/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Sa filiale Next AM va entrer au capital de NewAlpha AM pour créer un leader européen de l’accompagnement des petites sociétés de gestion

Les deux grands incubateurs français unissent leurs forces. Next AM, filiale de La Française, est entré en négociations exclusives pour racheter une partie des 65% d’Ofi AM dans NewAlpha AM.

«Nous devrions prendre plus de 30% du capital mais Ofi restera actionnaire de NewAlpha, dont les dirigeants restants conservent 35% des parts, explique Nicolas Duban, président de Next AM. Les complémentarités sont assez évidentes. NewAlpha est spécialiste du fees sharing (partage du chiffre d’affaires des fonds incubés, ndlr), de la performance absolue et très international. Next AM prend plutôt des parts du capital de sociétés de gestion long-only, donc plus traditionnelles, et majoritairement européennes». L’opération devrait être bouclée en juillet, avant le rapprochement, au siège de La Française, de ces deux équipes d'une dizaine de personnes.

«Les synergies entre nos activités vont nous permettre d’accélérer notre développement pour créer un leader en Europe et affirmer notre positionnement au niveau mondial, estime Antoine Rolland, président de NewAlpha. Nous comptons innover et lancer rapidement de nouveaux produits et classes d’actifs (private equity…) et développer notre clientèle internationale».

Les douze gérants incubés par NewAlpha totalisent 3,2 milliards de dollars (2,3 milliards d’euros) d’encours, après avoir reçu 420 millions de dollars de fonds d’amorçage (seed money) depuis 2008. Cet argent provient principalement d'investisseurs extérieurs au groupe Ofi, via plusieurs véhicules dont le premier compartiment du fonds de Place Emergence, dédié à l’alternatif.

Les 16 partenaires de Next AM, majoritairement français, affichent 4 milliards d’encours gérés ou conseillés. Neuf correspondent à des participations minoritaires de La Française, dans Mandarine Gestion ou Convictions AM par exemple. Les sept autres sont logées dans le fonds Next Invest qui peut entrer au capital de boutiques ou leur apporter du seed money. Jusqu'à présent, il est géré par La Française car Next AM n’a pas le statut de société de gestion.

«NewAlpha va devenir la filiale de gestion de Next AM. Elle sera notre bras armé pour les investissements pour compte de tiers et gèrera nos nouveaux fonds, annonce Nicolas Duban. Nous comptons en effet concourir pour le deuxième compartiment d’Emergence qui sera dédié aux sociétés gérant des actions». Le nouvel ensemble, qui changera de nom, pourrait accompagner cinq à dix boutiques par an.

A lire aussi