Barclays réussit sa deuxième émission de CoCos

le 09/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La banque britannique a levé pour 1 milliard de dollars d'obligations contigentes. Elle avait réalisé le même type de transaction en novembre

Barclays a émis pour la deuxième fois en l’espace de six mois des «obligations contingentes» («CoCos») d’un genre un peu particulier destinées à renforcer ses fonds propres. La banque britannique a vendu le 4 avril pour 1 milliard de dollars de titres d’une maturité de 10 ans pour une demande de 3,5 milliards de dollars. Les caractéristiques de l’opération sont quasi similaires à celle réalisée en novembre dernier qui avait permis au groupe de lever 3 milliards de dollars d’obligations contingentes. La demande avait alors dépassé les 17 milliards d’ordres. La principale caractéristique de ces titres repose sur le fait que l'opération n'est pas dilutive car les titres ne sont pas convertibles en actions contrairement aux obligations «CoCos» au sens classique.

Selon le prospectus déposé auprès du gendarme boursier américain la SEC, Barclays prévoit que si le ratio de solvabilité «core tier one» de la banque passe sous les 7%, les détenteurs de ces titres «tier two» perdront la totalité de leur créance. Cette fois-ci, le coupon offert a été fixé à 7,75% («mid swap» +683 points de base) à comparer avec 7,625% pour les titres émis à l’automne 2012.

Selon l’International Financing Review, la transaction a été quasi entièrement placée auprès d’investisseurs institutionnels, pour plus de 50% aux Etats-Unis, un tiers en Europe, et le reste en Asie. L’intérêt pour la banque est de pouvoir lever du capital à un coût moins élevé que pour une émission d’actions. Cette opération intervient alors que les banques britanniques sont sous pression pour renforcer leur capital. Le régulateur leur a en effet demandé de lever 25 milliards de livres (environ 29 milliards d'euros) supplémentaires d’ici à la fin 2013 pour absorber les éventuelles pertes futures sur les prêts.

Selon les chiffres publiés par Dealogic le 5 avril, le volume d’émission d’obligations contingentes a atteint 4,2 milliards de dollars au niveau mondial depuis le début de l’année en hausse de 4% par rapport à la même période de l’an dernier. Mi-mars, le réassureur suisse Swiss Re avait levé de son côté pour 750 millions de dollars sous forme d’obligations contingentes assorties d’une maturité de 11,5 ans et d’un rendement de 6,5%. Dans un contexte de taux bas, la demande pour ce type de produits offrant des rendements élevés ne faiblit pas. Le succès de l'opération de Barclays annonce d'autres opérations.

EMISSIONS CREDITS
ZOOM
EMISSIONS CREDITS

A lire aussi