La France se range aux prévisions bruxelloises

le 08/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gouvernement français vise une croissance économique de 1,2% en 2014 et 2,0% en 2015, a confirmé hier Pierre Moscovici, qui transmettra à Bruxelles des prévisions macroéconomiques finalement en ligne avec celles de la Commission européenne. L’exécutif doit communiquer ses prévisions dans les prochains jours au Haut conseil des finances publiques (HCFP), nouvelle instance créée pour prévenir tout dérapage des comptes publics. Pour 2013, le ministre de l'Economie et des Finances a indiqué que le gouvernement tablait désormais sur 0,1% de croissance (contre 0,8% précédemment) mais qu'il espérait dépasser cette perspective. Par ailleurs, le gouvernement a décidé de repousser à 2014 le retour à un déficit public en-deçà du seuil de 3% du PIB qu'il aurait dû atteindre cette année. «Le déficit public pour 2013 sera annoncé à 3,7%», a déclaré Pierre Moscovici.

A lire aussi