CAC 40 : la configuration technique montre un changement à court terme

le 08/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice risque de descendre dans la région des 3.510-3.530 points avec un palier à 3.600 points

La reprise amorcée à la veille du week-end prolongé de Pâques aura été de courte durée. Après être monté jusqu’à 3.810 points mardi dernier, le CAC 40 a perdu 1,82 % d’une semaine sur l’autre à 3.663 points. Le prolongement inattendu du mouvement entamé à la mi-mars à 3.870 points a entraîné la cassure de la droite qui soutenait la dynamique haussière enclenchée en juin 2012 à 2.920 points et hypothéqué les chances d’un retour à plus ou moins court terme dans la région des 3.890-3.915 points (1), le premier objectif depuis le franchissement de la zone de résistance des 3.590-3.600 points en décembre dernier.

La baisse initiée à 3.870 points ne peut plus être considérée comme un simple repli destiné à consolider les gains enregistrés suite au rebond de la fin février sur l’ex-zone de résistance des 3.590-3.600 points, comme l’analyse «elliottiste» des mouvements développés depuis juin dernier nous avait amenés à le penser. Le développement baissier de la semaine dernière signifie que cette hausse en cinq vagues s’est achevée plus tôt que prévu à 3.870 points avec une vague 3 (de 3.340 à 3.795 points) qui aura finalement été moins haute que la vague 1 (de 2.920 à 3.590 points).

L’indice parisien est engagé désormais dans un processus baissier dont il est difficile à ce stade de savoir s’il s’agit d’un ample repli technique - consolidation de la hausse initiée à 2.920 points voire de la tendance entamée à 2.695 en septembre 2011 - avant la reprise du chemin haussier ou s’il s’agit d’un retournement majeur à la baisse. Dans le second cas, le mouvement directionnel amorcé à 3.870 points s’inscrirait dans la tendance baissière enclenchée à 4.170 points en février 2011 et la région des 2.695 points serait l’objectif.

Même si la séquence qui a débuté à 3.870 points vise à consolider la hausse initiée à 2.920 points (scénario le moins baissier), le risque est grand que, dans les semaines à venir, le CAC 40 revienne à 3.590-3.600 points puis descende à 3.510-3.530 points (2). L’ex-droite de support, qui passe cette semaine à 3.707 points (+ 17,7 points/semaine), est susceptible d’agir désormais comme une droite de résistance et de contrer toute reprise avant que la région des 3.510-3.530 points ne soit atteinte. 

(1) Gap ouvert à la baisse en juillet 2011.

(2) Premier retracement de Fibonacci de la hausse de 2.920 à 3.870 points et gap ouvert à la hausse le 29 novembre 2012.

Analyse technique CAC 40
ZOOM
Analyse technique CAC 40

A lire aussi