La BCE apparaît à court de moyens

le 05/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Elle cherche activement une manière de soutenir les PME des pays européens les plus fragiles

Alors que la Banque du Japon vient d’ouvrir la voie à une politique monétaire très agressive, la Banque centrale européenne (BCE) a, comme prévu, décidé de laisser son taux de refinancement, inchangé depuis le mois de juillet dernier, à 0,75%. Le président de l’institution, Mario Draghi, assure que les gouverneurs cherchent un moyen de faciliter l’accès au crédit des PME dans les pays européens périphériques, mais n'a pas dévoilé hier de recettes. Il presse les Etats d’avancer sur l’union bancaire et les dispositifs de bail-in.

Mario Draghi, président de la BCE
ZOOM
Mario Draghi, président de la BCE

A lire aussi