Jérôme Cahuzac n'a bénéficié d'aucune protection, affirme François Hollande

le 03/04/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

François Hollande a assuré que Jérôme Cahuzac, qui "a trompé les plus hautes autorités du pays", n'avait bénéficié d'aucune protection des autorités françaises et que toute la lumière serait faite sur ses malversations. S'exprimant lors d'une brève intervention télévisée, le chef de l'Etat a annoncé ou confirmé trois mesures à la suite des aveux de l'ex-ministre du Budget sur la détention d'un compte à l'étranger : le renforcement de l'indépendance de la justice, une lutte "impitoyable" contre les conflits entre intérêts privés et publics, l'interdiction de tout mandat public pour les élus condamnés pénalement pour fraude fiscale ou corruption.

 

A lire aussi