La Slovénie cherche à rassurer sur sa situation

le 29/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Les besoins du pays s'élèvent à 3 milliards pour 2013.

La Slovénie cherche à rassurer sur sa situation

"Nous n'aurons pas besoin d'aide cette année. " Uros Cufer, le ministres des Finances de la Slovénie, cherche à rassurer sur la situation du pays alors que les craintes sur l'état de santé de son système bancaire se sont renforcées avec la crise chypriote. Le pays, en proie à un scandale politique, n'a plus fait appel au marché obligataire depuis octobre 2012. "Nous n'avons pas besoin d'aller sur les marchés immédiatement, nous pouvons attendre qu'ils se calment", indique le dirigeant.

Les besoins du pays s'élèvent à 3 milliards pour 2013. Le gouvernement prévoit de mettre sur pied dès septembre 2013 une banque chargée de liquider plus de 7 milliards d'euros d'actifs risqués, actuellement portés par les trois principales banques slovènes. Celles-ci devraient nécessiter une recapitalisation d'un milliard d'euros cette année, somme que le pays compte toujours refinancer sur le marché.

A lire aussi