Laurence Parisot critique le "bricolage" stigmatisant de la taxe à 75%

le 29/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Laurence Parisot a accusé vendredi François Hollande de stigmatiser les entreprises en voulant les mettre à contribution dans le cadre de la taxe à 75% sur la part des salaires supérieure à un million d'euros annuels. "Je ne comprends pas la philosophie du principe exprimé par le président de la République", a réagi la présidente du Medef sur France Info. Selon la elle, il s'agit d'"un marqueur anti-entreprises" et d'un "bricolage" qui stigmatise les entreprises.

A lire aussi