Chypre ravive le débat sur l'union bancaire

le 27/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La gestion du dossier met en lumière les zones d'ombres du projet européen de résolution

Retrouver le calme. Plusieurs dirigeants, dont ceux de la Banque centrale européenne, ont tenté hier d’atténuer l’onde de choc provoquée lundi par les propos de Jeroen Dijsselbloem, le chef de file des ministres des Finances de la zone euro, laissant entendre que les faillites bancaires devraient désormais être supportées par les seuls créanciers et non plus par les contribuables européens. En vain. L’indice européen Stoxx 600 des banques a de nouveau plié, portant à 6% sa chute depuis le premier accord annulé du 17 mars.

Les valeurs bancaires chahutées en Europe. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Les valeurs bancaires chahutées en Europe. Illustration L'Agefi.

A lire aussi