Les «corporates» sont la nouvelle cible des investisseurs en dette émergente

le 26/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La classe d'actifs devient de plus en plus crédible. Plus des deux tiers de la capitalisation est en catégorie «investissement»

Alors que la dette émergente a bénéficié d’un engouement sans précédent de la part des investisseurs ces 5 dernières années, le segment des émetteurs «corporates» s’affirme comme une classe d’actifs de plus en plus crédible, dans une logique de diversification des sources de rendement, permettant à la capitalisation obligataire de ce marché de dépasser les 1.000 milliards de dollars. Il est vrai que cette classe d’actifs affiche, sur les 10 dernières années, une performance annualisée* de 8,3% pour une volatilité annualisée de 9,3%, soit un couple rendement/risque sensiblement à mi-chemin entre celui des émetteurs «investment grade » et «high yield» des pays développés.

Le marché des émetteurs émergents «corporates» est bien réparti entre l’Europe, le Moyen-Orient, l’Amérique latine et l’Asie, même si cette dernière région pèse pour près de 40% de l’indice JPMorgan CEMBI Broad Diversified. Surtout, les émetteurs «investment grade» représentent 70% du stock de dette, contre 30% pour les émetteurs de catégorie «high yield», ce qui témoigne de l’amélioration des fondamentaux des émetteurs.

A ce jour, ce marché offre une prime moyenne par rapport aux obligations du Trésor américain de maturité comparable d’environ 300 points de base en moyenne, sachant que la partie «investment grade» doit désormais se contenter de 240 pb mais que la classe d’actifs bénéficie du poids du «high yield» (dont la prime dépasse les 500 pb). Surtout la classe d’actifs bénéficie d’un rendement moyen de 4,6% pour un rating moyen de BBB, contre respectivement 4,7% et BB+ pour l’univers de la dette émergente souveraine. De quoi alimenter quelques réflexions…

* Source : Bloomberg - Indice JP Morgan CEMBI Broad Diversified – Données exprimées en USD.

nuno.teixeira@schroders.com

Engouement pour les rendements corporates
ZOOM
Engouement pour les rendements corporates

A lire aussi