CAC 40: le potentiel de baisse supplémentaire paraît faible

le 26/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’indice consolide sans doute son rebond récent sur les 3.600 points avant de viser à nouveau l’objectif intermédiaire des 3.900 points

Le CAC 40 a perdu 1,92 % à 3.770 points la semaine dernière, confirmant ainsi l’orientation prise à la fin de la semaine précédente.

Après avoir presque atteint il y a deux semaines le gap ouvert à la baisse en juillet 2011 à 3.890-3.915 points (objectif graphique donné lors du franchissement en décembre dernier de la zone de résistance établie à 3.590-3.600 points, L’Agefi du 10 décembre ), l’indice parisien s’est donc orienté à la baisse mais il ne s’agit sans doute que d’un repli technique.

L’analyse «elliottiste», révisée afin que les ratios d’amplitudes des différentes vagues de la hausse engagée en juin dernier à 2.920 points soient plus proches des standards, autorise toujours à penser que le CAC 40 dispose d’une marge de progression jusqu’à la région des 3.900 points et même au-delà.

Selon la nouvelle décomposition «elliottiste» du cycle entamé à 2.920 points (voir la numérotation des vagues sur graphique ci-contre), le mouvement initié en novembre à 3.340 points est vu comme étant la troisième, et non la dernière, des cinq vagues que ce cycle doit compter.

Sachant que l’amplitude de la troisième vague est souvent plus importante que celle de la première vague, laquelle va de 2.920 à 3.590 points dans le cas du CAC 40, la probabilité est forte que la vague enclenchée à 3.340 points, qui devrait à son tour être structurée en cinq phases, emmène l’indice parisien à 4.010 points au moins.

La cassure de la résistance des 3.890-3.915 points que la réalisation de cet objectif minimum implique devrait alors libérer un potentiel de hausse jusqu’au plus haut atteint en février 2011 à 4.170 points.

Dans ce contexte, le repli amorcé il y a deux semaines à 3.870 points vise sans doute à consolider les gains enregistrés depuis le rebond de la fin février sur l’ex-zone de résistance des 3.590-3.600 points devenue support.

La droite de support tracée à partir du niveau de rebond des 2.920 points, qui passe à 3.672 points cette semaine (+ 17,7 points/semaine), voire le gap haussier ouvert le 5 mars à 3.720-3.735 points, devrait contenir toute extension de cette consolidation et forcer le CAC 40 à repartir à la hausse.

Le niveau de résistance établi à 3.835 points devrait alors compter parmi les principaux paliers sur le chemin du retour à la hauteur de l’objectif intermédiaire des 3.890-3.915 points.

___________________

En raison d'un problème technique, cette page n'a pu être diffusée dans notre édition de lundi 26 mars. C'est pourquoi nous la publions ce jour.

Analyse technique CAC 40
ZOOM
Analyse technique CAC 40

A lire aussi