Le déficit belge alourdi par Dexia

le 19/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le sauvetage l'an dernier de Dexia pour 5,5 milliards d'euros ne constitue pas un investissement financier de la France et de la Belgique, a jugé Eurostat mardi, une décision qui aura pour effet de gonfler le déficit de l'Etat belge et de le faire sortir des bornes prévues par l'Union européenne. En tenant compte des 2,915 milliards d'euros apportés par le pays au groupe, il atteint au moins 3,7%.

A lire aussi