Chypre propose de ne pas taxer les dépôts sous les 20.000 euros

le 19/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le projet de loi doit être soumis au parlement chypriote en fin de journée.

Photo : Bloomberg

Le nouveau projet de loi chypriote sur la taxation des dépôts bancaires exonère les comptes dont le solde est inférieur à 20.000 euros mais ne prévoit aucune mesure pour compenser le manque à gagner résultant de cette modification. Le texte, que Reuters a pu consulter, ne précise pas si le nouveau barème permettra de lever les 5,8 milliards d'euros nécessaires pour compléter le plan d'aide de 10 milliards élaboré par l'Eurogroupe. Le projet de loi, qui doit être soumis au parlement chypriote en fin de journée instaure aussi une taxation à hauteur de 6,75% pour les sommes situées entre 20.000 et 100.000 euros et de 9,9% pour les dépôts dépassant 100.000 euros.

Le projet initial a suscité de vives protestations à Chypre et en dehors du pays, ce qui a conduit les ministres des Finances de la zone euro à appeler lundi soir Nicosie à renoncer à la taxation des dépôts sous 100.000 euros tout en portant à 15,6% le taux au-dessus de ce seuil. Mais Nicosie ne semble pas disposé à accepter une telle modification, de peur de faire fuir les déposants étrangers. Le gouverneur de la banque centrale chypriote, Panicos Dimitriades, a estimé que le nouveau barème ne permettrait pas de lever les 5,8 milliards d'euros initialement attendus.

A lire aussi