Le Parlement doit aider à choisir le superviseur bancaire

le 18/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Le Parlement européen doit pouvoir jouer un rôle décisif dans le choix du président de la future autorité européenne de supervision du secteur bancaire, a jugé lundi Jörg Asmussen, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE). Les 17 pays de la zone euro se sont difficilement accordés en décembre sur un projet d'union qui doit permettre à la Banque centrale européenne (BCE) de superviser les 200 banques les plus importantes du secteur à partir de mars 2014.

A lire aussi