Les défauts resteront élevés en Europe dans le high yield

le 13/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le taux de défaut des émetteurs de dette notés en catégorie spéculative (high yield, HY) va rester élevé en Europe dans les 12 prochains mois malgré un léger mieux, estime dans une étude l’agence de crédit Standard & Poor's. Elle indique que le nombre de défauts dans l’Europe des 30 a atteint 45 en 2012 contre 33 en 2011, soit le chiffre le plus élevé depuis le record de l'année 2009 qui avait enregistré 103 défauts parmi les émetteurs de cette catégorie. Sur les 45 défauts HY constatés en 2012, elle constate que 9 émetteurs ont fait appel à l'épargne publique et 36 étaient financés par des canaux privés. Le taux de défaut cumulé sur 12 mois au quatrième trimestre 2012 des entreprises HY publiques et privées s'est établi à 6,3% contre 4,6% fin de 2011. S&P prévoit que ce taux cumulé sur 12 mois s’élève à 6,1% à l’horizon mars 2014. Quant au taux de défaut des entreprises françaises notées HY, il est passé de 0,8% en 2011 à 8,7% en 2012, contre 14,2% en 2009.

A lire aussi