CAC 40 : la probabilité est forte que l’objectif des 3.900 points ne soit qu’un palier

le 11/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le profil de la dynamique amorcée en juin dernier près des 2.900 points offre un potentiel de hausse jusqu’à 4.170 points

Le CAC 40 a gagné 3,79 % à 3.840 points la semaine dernière, prolongeant ainsi le rebond effectué une semaine plus tôt sur la zone de support établie à 3.590-3.600 points (1). La possibilité de tracer une droite de support haussière passant par ce point de rebond et la cassure la semaine dernière du plus haut atteint en janvier à 3.795 poins confirment la reprise de la progression initiée en juin dernier à 2.920 points, laquelle s’inscrit dans la tendance engagée en septembre 2011 à 2.695 points.

Le gap ouvert à la baisse en juillet 2011 à 3.890-3.915 points, objectif graphique donné lors du franchissement en décembre dernier de la région des 3.600 points , devrait donc être atteint à plus ou moins brève échéance. Cela ne signifiera pas pour autant la fin de la dynamique qui a débuté à 2.920 points. L’analyse «elliottiste» de la structure de la hausse développée depuis juin dernier plaide en effet en faveur du dépassement de la zone des 3.890-3.915 points après une éventuelle phase de consolidation. 

Le mouvement haussier amorcé en novembre dernier à 3.340 points représente vraisemblablement la cinquième et dernière vague de la séquence directionnelle entamée à 2.920 points (voir la numérotation des vagues sur le graphique ci-dessus). A l’image des poupées russes, cette cinquième vague est appelée à son tour à être structurée en cinq temps. Le repli de 3.795 à 3.600 points, qui visait à consolider le rally enclenché à 3.340 points, correspondait ainsi sans doute au deuxième de ces cinq temps. Le récent rebond sur la région des 3.590-3.600 points constitue dans ce cas l’amorce du troisième temps. 

Sachant que l’amplitude de la troisième vague d’une phase directionnelle est généralement plus importante que celle de la première vague, le mouvement initié à 3.600 points devrait amener l’indice parisien à 4.055 points au moins. Graphiquement, la cassure de la zone de résistance des 3.890-3.915 points que cela implique devrait ouvrir la voie à un retour du CAC 40 sur le plus haut inscrit en février 2011 à 4.170 points. A plus court terme, la droite de support qui passe cette semaine à 3.636 points (+ 17,7 points/semaine), ou l’un des deux gaps ouverts à la hausse la semaine dernière à 3.725-3.735 points puis à 3.800-3.815 points, devrait contenir tout repli technique jusqu’à ce que l’indice réussisse à franchir la zone de résistance formée au tour des 3.900 points. 

(1) Les plus hauts de septembre et mars 2012 constituent depuis leur cassure en décembre dernier une zone de support sur laquelle le CAC 40 a rebondi début février.

Analyse technique CAC 40
ZOOM
Analyse technique CAC 40

A lire aussi