Adjudications obligataires réussies pour Paris et Madrid

le 07/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La France et l'Espagne ont respectivement placé sans difficulté 7,5 milliards et cinq milliards d'euros d'obligations à des coûts de financement en baisse, en dépit des incertitudes politiques italiennes. Le Trésor espagnol a adjugé cinq milliards d'euros d'obligations à échéances 2015, 2018 et 2023 bénéficiant d'une forte demande sur les trois lignes et d'un taux inférieur à 5% sur l'emprunt de référence à 10 ans. La France a de son côté émis sans difficulté 7,48 milliards d'euros d'obligations assimilables du Trésor (OAT), soit le haut de la fourchette annoncée (6,5-7,5 milliards). La demande a atteint 17,52 milliards d'euros, ce qui donne un ratio de couverture de 2,34 comparable à celui des précédentes adjudications de l'année.

A lire aussi