La Chine pourrait durcir la réglementation dans l'immobilier

le 04/03/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Chine pourrait décider de relever le montant de l'acompte exigé pour l'achat d'une deuxième maison ainsi que le taux d'intérêt sur les prêts d'immobiliers contractés à cet effet afin de contenir les prix dans les villes où ils augmentent trop, a dit ce week-end le Conseil des affaires de l'Etat. En février, le prix moyen des maisons dans les 100 plus grandes villes du pays ont augmenté pour le neuvième mois de suite, à un rythme toutefois un peu moins marqué que lors des mois précédents.

A lire aussi