La Norvège révise à la hausse ses réserves de pétrole

le 27/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Oslo a révisé à la hausse de 15% son estimation de la quantité de pétrole et de gaz restant à découvrir en mer, après la prise en compte d'une région de l'océan Arctique, dans la mer de Barents, frontalière avec la Russie. La Norvège estime désormais que 18,7 milliards de barils d'équivalent pétrole (bep) restent à découvrir dans ses eaux territoriales.

A lire aussi