Les marchés dévissent après le vote en Italie

le 26/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo : Alessia Pierdomenico/Bloomberg

La situation de blocage institutionnel qui s'annonce en Italie après le résultat des élections à l'Assemblée et au Sénat a accentué la correction des marchés financiers mardi. Le rendement à 10 ans italien se tendait de 32 points de base vers midi, à 4,80%, entraînant dans son sillage les taux espagnols (+14 pb à 5,29%). L'indice Euro Stoxx 50 abandonne 2,5% tandis que celui de la Bourse de Milan plonge de 4,6%, valeurs bancaires en tête. Alors qu'aucune alliance n'apparaît pour l'instant en mesure de former un gouvernement stable en Italie, le résultat des élections a provoqué des commentaires inquiets dans les capitales européennes. «C'est un saut dans l'inconnu qui n'annonce rien de bon pour l'Italie ou pour l'Europe», a déclaré José Manuel Garcia-Margallo, ministre espagnol des Affaires étrangères. Le vote italien montre un besoin de croissance, a estimé de son côté Pierre Moscovici, le ministre français de l'Economie, tandis que Berlin a appelé Rome à la poursuite des réformes. 

A lire aussi