Ben Bernanke défend le rachat d'obligations souveraines

le 26/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Le président de la FED est entendu par le Sénat américain.

Photo : Bloomberg

Lors de son audition semestrielle devant la Commission bancaire du Sénat, le président de la Réserve fédérale américaine a vigoureusement défendu la politique d'achats d'obligations de l’institut d’émission en assurant que ses avantages restaient nettement supérieurs à ses inconvénients.

Il a également appelé les parlementaires à éviter les coupes massives dans les dépenses publiques qui menacent de s'appliquer arbitrairement à partir de vendredi, soulignant que, conjuguées aux hausses de prélèvements obligatoires, elles pourraient confronter la reprise économique à un «vent contraire important».

A lire aussi