Séoul livre son interprétation du communiqué du G20

le 19/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

«Le message venant de Moscou ne doit pas être compris comme une approbation par les dirigeants de la politique d’assouplissement quantitatif du Japon», a estimé Choi Hee Nam, un responsable du ministère des Finances sud-coréen. «Le G20 ne s’est pas officiellement opposé aux mesures du Japon, mais le sujet a été très controversé», a-t-il ajouté lors d’un briefing selon Bloomberg.

A lire aussi