Avant le G20, Mario Draghi juge «stérile» le débat sur les changes

le 15/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Photo : REA

Le débat en cours sur les changes est « inapproprié, stérile et contre-productif », a déclaré Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE). S'exprimant à Moscou, où s'ouvre ce vendredi une réunion des ministres des Finances et banquiers centraux du G20, il s'est refusé à exprimer un jugement sur le niveau actuel de l'euro mais il a noté qu'il était proche des moyennes de long terme, en valeur nominale comme en valeur réelle. Il a parallèlement exprimé sa préférence pour les réformes structurelles comme moyen de favoriser la croissance, en soulignant les risques de l'endettement public. La «guerre des monnaies» est bel et bien le principal sujet de discussion de la réunion du G20, l'attitude à adopter face à la politique de dépréciation du yen menée par le Japon divisant les participants.

A lire aussi