Le G7 avertit sur les changes

le 12/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Photo: Alessia Pierdomenico/Bloomberg

Les pays du G7 ont réaffirmé mardi leur engagement en faveur de taux de change déterminés par les marchés et ont souligné que les politiques budgétaires et monétaires ne devaient pas avoir pour objet une dévaluation des devises, sans pour autant désigner spécifiquement des comportements répréhensibles. Le communiqué du G7 fait suite aux craintes de «guerre des monnaies» suscitées notamment par la politique monétaire agressive du Japon qui a entraîné une forte dépréciation du yen sur les marchés des changes depuis trois mois. Alors que Tokyo a souligné l'absence de mention le concernant dans le communiqué, un responsable du G7 cité par Reuters a assuré néanmoins que le document visait à exprimer une préoccupation face au pilotage unilatéral du yen. Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a estimé pour sa part qu'évoquer une «guerre des monnaies» relevait de l'exagération.

A lire aussi