La Cour des comptes juge intenable l'objectif de 3% de déficit

le 12/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La réduction du déficit à 3% semble compromise selon la Cour des comptes. Photo: PHB

La France n'a que peu de chance de réduire son déficit public à 3% du PIB fin 2013, en raison d'une croissance économique probablement plus faible que prévu par le gouvernement, a estimé mardi le premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud. La Cour juge aussi trop optimistes les prévisions de recettes fiscales du gouvernement, et lui demande de préciser comment il compte limiter la progression des dépenses en volume.

La dette publique «augmentera en 2013 pour dépasser les 90% du PIB, et continuera encore vraisemblablement de s'accroître en 2014 et 2015, malgré les mesures de redressement programmées», alors que le gouvernement compte sur un reflux à partir de l'an prochain, a ajouté Didier Migaud en présentant à la presse le rapport public annuel de la juridiction financière.

A lire aussi