Le taux de chômage américain reste loin de l'objectif de la Fed

le 04/02/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les Etats-Unis ont créé moins d'emplois qu'attendu au mois de janvier. Le taux de chômage se chiffre à 7,9% contre 7,8% en décembre

Le département du Travail américain a publié vendredi des statistiques mitigées sur le marché de l’emploi pour le mois de janvier. D’un côté les Etats-Unis ont créé 157.000 postes en janvier contre 160.000 attendus par le consensus Reuters. De l’autre, les statistiques ont été révisées à la hausse pour novembre et décembre signalant 127.000 créations de plus qu’annoncé jusqu’à présent. Le taux de chômage est remonté à 7,9% contre 7,8% en décembre, encore loin de l'objectif de 6,5% visé par la Fed.

«Le rapport sur l’emploi de janvier est très décevant, et ce d’autant plus que les derniers mois de 2012 ont connu des révisions à la hausse assez marquées. (…) Mais d’autres indicateurs du marché du travail sont mieux orientés. Il est donc trop tôt pour verser dans le pessimisme», juge Alexandra Estiot, économiste chez BNP Paribas qui souligne le rôle moteur joué par l'emploi privé.

Pour Julia Coronado, économiste chez BNP Paribas, ces chiffres sont en ligne avec une économie qui croît à rythme modéré. Ils suggèrent aussi que la croissance pourrait évoluer plus lentement qu’escompté et confortent la politique accommodante de la Fed. Les économistes tablent sur une hausse d’environ 2% du PIB américain pour 2013 après une progression de 1,5% l’an dernier. Les mauvais chiffres de croissance pour le quatrième trimestre ont rappelé la fragilité de la reprise. Contre toute attente, le PIB s’est contracté de 0,1% sur les trois derniers mois de 2012 soit un premier recul depuis la récession de 2007-2009. Harm Bandholz chez UniCredit préfère noter qu’en dépit des incertitudes politiques liées au plafond de la dette, qui pourraient encore peser dans les prochains mois, les Etats-Unis ont réussi à créer de l’emploi.

EMPLOI US
ZOOM
EMPLOI US

A lire aussi