Acropole AM offre une exposition crédit à Financière de L'Echiquier

le 31/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Après son rachat à 100%, le spécialiste des convertibles aura accès à une clientèle privée et de CGPI. Son fondateur Jacques Joakimides prend du recul

Une page se tourne pour Acropole AM. La société de gestion fondée par Jacques Joakimides, pionnière des convertibles en France, a annoncé hier son rachat par la Financière de l’Echiquier de Didier Le Menestrel. Spécialiste de la gestion actions, cette dernière détiendra 100% du capital, qui était jusqu’à présent aux mains des dirigeants et salariés d’Acropole AM (51%), de Cheyne Capital (33,5%), de La Française AM (14,5%) et de la Matmut (1%).

«Tout le monde gagne à ce rapprochement, explique Jacques Joakimides. Sur le plan de la gestion des fonds, nous trouvons un accès au sous-jacent actions, qui est important pour la gestion des convertibles. Sur le plan commercial, notre clientèle est à 100% institutionnelle alors que celle de Financière de l’Echiquier l’est à 40%». Les produits convertibles d’Acropole AM pourront désormais être proposés sous cette marque à la clientèle privée et de CGPI (conseillers en gestion de patrimoine indépendants) de Financière de l’Echiquier. Cette dernière espère ainsi muscler son pôle obligataire, alors que l'industrie de la gestion actions a encore enregistré l’an dernier des décollectes en France.

Acropole AM avait commencé à recevoir fin 2011 des marques d’intérêt de plusieurs sociétés de gestion françaises, très spécialisées et intéressées par une diversification dans les convertibles. Les discussions avec Financière de l’Echiquier ont commencé il y a dix mois. Les deux groupes n’ont pas souhaité communiquer le montant de la transaction, mais réfutent le chiffre de 3% des encours qui placerait la barre à 25 millions d’euros. «C’est beaucoup moins», tranche Jacques Joakimides, qui va désormais prendre du recul. Le dirigeant doit faire son entrée au conseil d’administration de Financière de l’Echiquier, mais aussi au capital du groupe.

Avec cette acquisition, la société de Didier Le Menestrel porte ses encours à près de 6 milliards d’euros et ses équipes à 95 personnes. Acropole AM gérait plus de 750 millions à fin décembre, un montant qui s’est accru de 140 millions en 2012, pour moitié grâce à l’effet marchés et pour l’autre grâce à une collecte nette de 70 millions d’euros. Financière de l’Echiquier, de son côté, a vu ses encours progresser mais a enregistré une légère décollecte nette.

A lire aussi