Baisse des rendements pour l’émission espagnole

le 17/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

L'Espagne a tiré parti jeudi d'une amélioration du sentiment des investisseurs vis-à -vis des pays du sud de la zone euro et a vu ses coûts de financement diminuer, assurant d'ores et déjà en deux adjudications seulement près de 9% de ses besoins de financement de l'année à moyen et long terme. Le Trésor a adjugé un peu plus de 4,5 milliards d'euros de dette à échéances 2015, 2018 et 2041, soit le montant maximal prévu. La France a émis de son côté jeudi 7,98 milliards d'euros de dette à deux, quatre et cinq ans, soit dans le haut de ses objectifs (7 à 8 milliards d'euros). La demande a totalisé 18,85 milliards d'euros et le ratio de couverture est ressorti à 2,4.

A lire aussi