Le Panel Actions vise une hausse de 10% du CAC 40

le 07/01/2013 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les gestions renouent avec un optimisme modéré. CM-CIC avait les meilleures prévisions en 2012

Regain d’optimisme pour les marchés actions. Illustration L'Agefi.

En ce début d’année 2013, qui s’annonce particulièrement difficile, les membres du Panel Actions montrent un élan soudain d’optimisme pour les marchés actions. Ils ont relevé leurs prévisions de 3,5% à 4,5% sur le CAC 40 et l’EuroStoxx 50 à horizon 6 et 12 mois, alors qu’ils n’avaient modifié qu’à la marge leurs perspectives le mois dernier. Pour autant, sur l’ensemble de l’année 2013, le Panel n’espère qu’une progression de 10% du CAC 40 et de l’EuroStoxx 50, après une hausse de 15% et 14% en 2012.

Un optimisme qui semble relativement mesuré. Ainsi UBS estime que les actions européennes bénéficient d’un potentiel de hausse de l’ordre de 22% pour retrouver leur PE moyen de long terme. Barclays pense également que les bourses européennes sont sous-valorisées en termes de PE. Plus prudent JPMorgan anticipe un retour total de 10% sur les actions des marchés développés.

En attendant, les panélistes font preuve d’une belle harmonie. Ils ont tous relevé leurs prévisions sur les marchés français et européen, seul Credit Suisse France a opté pour le statu quo. Si le Panel estime que le CAC 40 ne franchira de nouveau le cap des 4.000 points qu’en fin d’année, les éternels optimistes, Cholet Dupont et Lazard, pensent que ce sommet pourrait être atteint dès cet été. A contrario, Aberdeen AM et Credit Suisse France anticipent un statu quo, voire un léger recul de l’indice parisien cette année.

Sur le marché américain, le Panel table sur une progression de 12% du S&P 500 en 2013, en ligne avec la progression de 11,5% enregistrée l’an dernier. En revanche, la prudence prévaut sur la place nippone, qui ne progresserait que de 5%, après avoir toutefois rebondi de 23% en 2013.

L’heure est également au bilan des gestions dans ce difficile exercice de prévision. Sur le CAC 40, la palme revient sans contestation possible à CM-CIC AM, qui anticipait un CAC 40 fin 2012 à 3.640 points : l’indice a effectivement clôturé l’année à 3.641,07 points. Avec un objectif de 3.668 points, Credit Suisse France était également près du but.

Sur l’EuroStoxx 50, Aberdeen AM et La Française AM qui visaient 2.600 points, pour 2.635,93 points réalisés, ont été les plus perspicaces. Alors que le S&P a fini l’année à 1.426,19 points, CM-CIC a encore été le meilleur avec son objectif de 1.430. Assya AM à 1.420, Aberdeen AM, Aurel BGC et Lazard à 1.450 n’étaient pas loin non plus. Quant aux prévisions sur le Nikkei, Assya AM et Lazard ont visé le plus juste à 10.500 points pour 10.395,18 réalisés.

CAC 40 et S&P 500
ZOOM
CAC 40 et S&P 500
PANEL MENSUEL ACTIONS
ZOOM
PANEL MENSUEL ACTIONS
Regain d’optimisme pour les marchés actions. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Regain d’optimisme pour les marchés actions. Illustration L'Agefi.

A lire aussi