Mervyn King met en garde contre la guerre des changes

le 11/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Dans un disours prononcé hier à l'Economic Club de New York, le gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE) a mis en garde les économies mondiales contre les risques d’une escalade de la guerre des changes internationale. «Mon inquiétude c’est qu’en 2013 nous assistions à une croissance des manipulations actives des taux de change comme alternative à l’utilisation d’une politique monétaire nationale» a ainsi estimé Sir Mervyn King, qui verra son mandat à la tête de la BoE s’achever à la fin du mois de juin 2013. L’alternative est selon lui de prendre des mesures internationales visant à réduire les déséquilibres internationaux. «Des accords ont été passés pour (…) rééquilibrer l’économie mondiale». La volatilité de change implicite de l’euro-dollar à 3 mois a testé récemment les 7% avant d’augmenter légèrement vers 7,8%. Et celle de la livre sterling contre dollar teste actuellement son record historique de 5%.

A lire aussi