Le CAC 40 ouvre une brèche dans la zone résistance autour des 3.600 points

le 10/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le scénario d’un retournement imminent en direction des 2.700 points est remis en cause

Comme le dit l’adage, le marché a toujours raison ; quel que soit ce que sa configuration graphique peut amener à anticiper. La brèche faite par le CAC 40 la semaine dernière dans la zone de résistance clé située à 3.590-3.600 points (1), grâce à une progression de 1,36 % à 3.606 points, oblige donc à revoir le scénario baissier défendu dans ces colonnes depuis juin dernier, sur la base des mouvements développés à partir de septembre 2011 et de la cassure de supports importants par l’Euro Stoxx 50 au début de cet été.

La percée de la semaine dernière remet en effet en cause la nature des mouvements – corrections ou avancées directionnelles – enregistrés depuis le point bas touché en septembre 2011 à 2.695 points et donc le scénario d’un retournement en direction des 2.695 points à partir des 3.600 points dans le cas extrême.

Malgré sa structure en trois temps, qui laissait penser qu’il s’agissait d’une phase de consolidation, la hausse développée de 2.695 à 3.600 points ne peut plus être considérée comme une reprise technique au terme de laquelle le CAC 40 doit revenir à 2.695 points. Il s’agit soit d’un mouvement directionnel irrégulier soit d’un mouvement directionnel régulier mais composé de sous-vagues disproportionnées.

Dans les deux cas, la dynamique enclenchée en juin dernier à 2.920 points ne constitue pas une correction prononcée de la baisse initiée quelques mois plus tôt à 3.600 points mais un mouvement qui s’inscrit dans la tendance haussière engagée à 2.695 points, laquelle n’est sans doute pas terminée.

Bien que l’incapacité de l’indice à progresser après le franchissement, en février 2011, de la barre des 4.090 points (2) invite à la prudence, la brèche dans la zone de résistance des 3.590-3.600 points, élargie à 3.605 points (3), offre a priori un potentiel de hausse au cours des mois à venir jusqu’à la région des 3.890-3.915 points (gap ouvert à la baisse en juillet 2011).

Dans ce cas, d’un point de vue «elliottiste», le CAC 40 déploiera vraisemblablement la cinquième et dernière vague de l’impulsion – tendance structurée en cinq vagues – qui a débuté à 2.920 points (voir la numérotation des vagues sur le graphique ci-dessus). Les résistances établies à 3.720-3.725 points et 3.800 points devraient alors compter parmi les principaux paliers sur le chemin de la région des 3.900 points.

(1) Plus hauts de septembre et mars derniers.

(2) Points hauts de janvier et avril 2010.

(3) Troisième retracement de Fibonacci de la baisse de 4.170 à 2.695 points.

Analyse technique CAC 40
ZOOM
Analyse technique CAC 40

A lire aussi