Londres prolonge sa cure d’austérité

le 06/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Avec une croissance révisée en baisse jusqu'en 2017, la trajectoire budgétaire est décalée d'un an

A l’occasion de son traditionnel discours d’automne hier, le chancelier de l’Echiquier britannique George Osborne a annoncé le décalage d’une année de sa politique de consolidation budgétaire, jusqu’en 2017-2018. Tout en insistant sur l’amélioration de l’état de santé de l’économie britannique, le ministre des Finances a en effet reconnu que la réduction de l’endettement public prendrait plus de temps que prévu. Dans la foulée, les prévisions de croissance ont également été revues à la baisse pour cette année et les suivantes.

Le PIB britanique révisé en baisse. Illustration L'Agefi.
ZOOM
Le PIB britanique révisé en baisse. Illustration L'Agefi.

A lire aussi