La gestion française veut favoriser l’épargne longue

le 05/12/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les propositions de l'AFG pour favoriser l'épargne longue. Photo: PHB/Agefi

Dans l’attente du rapport Berger-Lefebvre, les gérants français font entendre leurs voix. L’association française de la gestion financière (AFG) a ainsi dévoilé ce matin une série de propositions en vue d’encourager l’épargne longue. Aux côtés des OPCVM existants, à liquidité quotidienne, «nous réfléchissons à des OPCVM, qui pourraient être baptisés fonds communs d’investissement productif de long terme, dans la lignée de ce qu’a esquissé la commission européenne cet été», indique Paul-Henri de La Porte du Theil, président de l’AFG. Ce produit pourrait être investi à plus de deux tiers en titres longs d’entreprises avec une part minimum en actions. L’AFG préconise par ailleurs un élargissement du Perp (Plan d’épargne retraite populaire) à l’univers non assurantiel et plaide pour la levée de certaines contraintes européennes

A lire aussi