Shinzo Abe détaille son projet pour le Japon

le 23/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le leader de l’opposition, favori pour devenir le nouveau Premier ministre japonais et qui a multiplié les déclarations en faveur d’une relance massive à la fois monétaire et budgétaire pour sortir l’économie de la récession et de la déflation, a néanmoins précisé dans un entretien accordé au Wall Street Journal qu’il sera plus réticent que l’actuel gouvernement à avoir recours à une intervention directe sur le marché des changes pour enrayer l’appréciation du yen. La devise se reprenait légèrement ce matin à 82,37 contre dollar, après avoir atteint 82,84 hier, son plus faible niveau depuis le 4 avril. Shinzo Abe a également indiqué que son but premier était de sortir de la déflation, exhortant la BoJ à relever son objectif à 2%. « Mais cela ne peut être réalisé uniquement par la politique monétaire », ajoutant qu’en cas de victoire aux élections du 16 décembre, il lancerait un plan de relance budgétaire de 200.000 milliards de yens (1.900 milliards d’euros).

A lire aussi