La BoE divisée sur la politique d'assouplissement quantitatif

le 21/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Les responsables monétaires britanniques sont divisés quant à l'impact précis de leurs achats d'obligations d'Etat et sur les arguments à retenir en faveur d'une poursuite de cette politique d'assouplissement quantitatif, note le compte-rendu de leur dernière réunion des 7 et 8 novembre. Si la décision de la Banque d'Angleterre de ne pas modifier le niveau de ses rachats d'actifs a été prise à 8 contre 1, «les points de vue divergent en ce qui concerne l'impact exact des achats d'actifs du Comité de politique monétaire (...). Il y aurait des arguments en faveur d'un nouvel assouplissement monétaire», selon les minutes de la réunion, qui évoquent également le fait que la production pourrait être soutenue sans alimenter l'inflation.

A lire aussi