«Le contexte ne milite pas pour une réduction de l’aversion pour le risque»

le 19/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Christophe Besson, directeur des gestions chez CM-CIC Asset Management

- L’Agefi : Pourquoi conservez-vous inchangées vos prévisions depuis le début du mois de septembre?

- Christophe Besson : Globalement le contexte économique a relativement peu changé avec surtout des indicateurs qui viennent confirmer une tendance faible bien engagée. Du côté des sociétés où les résultats du troisième trimestre étaient attendus avec impatience, nous constatons que les publications confirment des marges bien tenues mais un niveau d’activité qui s’étiole en séquentiel. En résumé les prévisions bottom up des analystes viennent rejoindre avec inertie les projections top down que nous pouvions anticiper avec les révisions de chiffres de croissance. Le contexte de risque actuel lié au piétinement en zone euro et aux incertitudes américaines ne milite pas plus pour une réduction de l’aversion pour le risque qui pourrait doper les multiples.

- Anticipez-vous un rally de fin d’année sur les actions?

- Malgré des prévisions inchangées depuis quelques mois, nous avons un biais plus optimiste sur les marchés actions en particulier européens, en deux modes: l’analyse par défaut qui désigne les actions comme seul actif encore sous-évalué et pourtant de grande qualité si l’on en juge par les spreads corporates au plus bas, et la vision dynamique qui considère que les plus bas de conjoncture passés, toute amélioration d’activité se traduira dans les résultats des sociétés et par une hausse des multiples. Concernant ce deuxième point, le plus de nature à générer un rally, cela me semble un peu tôt pour le situer pour la fin d’année. Maintenant, toute avancée notable sur la zone euro pourrait nous surprendre…

panel actions
ZOOM
panel actions

A lire aussi