Le crédit d'impôt pour la compétitivité divise

le 07/11/2012 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le gouvernement écarte la baisse des charges voulue par Louis Gallois et augmente la TVA

Les économistes sont divisés au sujet des mesures annoncées hier par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault pour relancer la compétitivité de l’économie française. Certains déplorent que le nouveau crédit d'impôt sur les sociétés (IS) de 20 milliards d'euros n'aide pas suffisamment les entreprises et ne soit pas d’application immédiate. D’autres estiment qu’il soutiendra avantageusement l’emploi, y compris celui des salariés bien qualifiés et que l'effort annoncé de réduction des dépenses publiques annoncé est bienvenu.

Jean-Marc Ayrault le 6 novembre 2012. Photo : Hamilton/REA.
ZOOM
Jean-Marc Ayrault le 6 novembre 2012. Photo : Hamilton/REA.

A lire aussi